Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

IMPROBABLE GEEK - Page 6

  • Commerce : vers la dématérialisation des échanges ?

    Le Minitel est devenu un moyen fiable pour "faire ses courses". Alors pourquoi Internet ne prendrait-il pas le relais ? Des sociétés françaises planchent sur le projet, et pendant ce temps, en Amérique du Nord, les magasins virtuels prospèrent...

    Deux moyens co-existent pour le paiement d'un bien acheté sur le web : la carte bancaire, dont le numéro est transmis par un moyen sécurisé, et le porte-monnaie virtuel, que l'on remplit auprès de sa banque. Kléline et son directeur commercial Hervé Romain se proposent d'être l'intermédiaire financier d'Internet. "Avec un taux de croissance mensuel de 10%, le commerce électronique en Europe doit être sécurisé pour le client comme pour le marchand. Nous apportons la garantie que la transaction est effectuée avec un commerçant connu de Kléline. Aux commerçants, nous garantissons la solvabilité des clients." La Banque de France a d'ailleurs demandé à Kléline de prendre le statut d'institution financière.

    Comment se passe une opération d'achat ?

    Il faut tout d'abord se procurer sur le réseau le portefeuille virtuel. Il contient une carte de crédit et un porte-monnaie pour les transactions de petit montant. Lors d'une visite dans un magasin virtuel ou une "galerie marchande" telle que Globe On Line, Wanadoo ou Integra, Kléline identifie les parties en présence dès que la volonté d'achat se manifeste. En liaison avec toutes les banques du monde, la banque virtuelle débite le compte du client et crédite le compte du marchand. Après un an d'activité, 100 marchands et 30000 internautes ont adhéré au système. Le service se finance par un prélèvement de 3 à 4% sur le chiffre d'affaire du marchand.

    De plus, le fichier des clients peut être proposé à d'autres commerçants virtuels, notamment afin de les faire adhérer à Kléline.

     

    Lien permanent Catégories : Web